The Middlewood Sessions (2012)

Middlewood Sessions – The Middlewood Sessions (2012)

Middlewood Sessions, c’est d’abord la rencontre de deux anglais, Mark Slater and Alex Beauchamp, en 2006. Amoureux de jazz, soul, funk & hip – hop, ils n’ont qu’un objectif commun : créer un mix de toutes leurs influences, s’entourer de talents dans le même mood et vibrer ! Gilles Peterson leur file un coup de pouce mérité avec un premier titre sur Brownswood en 2007 (Fall Back), puis ils sortent deux nouveaux titres sur Wha wha 45s en 2008 (Red waters & Astro blue) et ce n’est qu’en 2012 que sort leur premier album !

Musiciens :

Alex Beauchamp : Guitar / Bass

Mark Slater : Rhodes / Piano / Producteur / Arrangeur … !

Craig Bowen : Drums

Adam Goldmsith : Bass

Paul Butler : Percussion

Nesreen Shah, Nc Newman, Pete Simpson: Vocals

Horns Section :

Ant Thompson
Terence Smith
Matt Burke
Gemma Hankins
Rob Skeet
Laura Beavers
Tom Elliott
Sarah Potts
Karen Burland-Clark

Strings section :

Rosie McConaghie
Hazel Ross
Charley Miles
Susannah Simmons
Natalie Dudman
Ellen Brookes
Matt Bugg
Sian Stuart
Liz Hanks
Tom Collingwood

Avec autant de monde, on s’attend à du lourd ! Le duo Slater / Beauchamp a écrit tous les morceaux de cet album, avec la participation de Nc Newman et Pete Simpson sur trois titres.

Tracklist :

1. Red waters – Premier titre édité en 2008 sur Wha Wha 45s, révisé en 2012 pour obtenir un énorme titre Acid Jazz / Nu jazz percutant ! Ca envoie du lourd dès le début, avec une section cuivres en pleine forme, une batterie péchue, un son Rhodes comme je les affectionne … Comme ça fait du bien d’entendre ce genre d’ambiance en 2012 ! Faudra penser à éponger le front de Craig Bowen, le batteur, à la fin du morceau.

2. Astro Blue – Encore un gros titre acid – jazz, deuxième titre paru en 2008 sur Wha Wha 45s, ajoutant la magnifique voix de Nesreen Shah ET la sublime section cordes qui se mêle magnifiquement avec les cuivres, tout en douceur … Excellent Bridge. Splendide. Quelques sonorités rappelant Quantic. Je surkiffe !

3. Fall Back – Encore un excellent titre, leur premier sur Brownswood en 2007, sur le même modèle que les premiers. Superbes arrangements des cordes & cuivres !

4. Quadra – Midtempo avec la toujours très belle voix de Nesreen Shah. Il y a eu un gris travail sur les arrangements, encore une fois. Très bien construit, superbes sonorités, Rhodes hyper bien posé. La seconde partie est très surprenante : on accélère le tempo, cuivres à donf, batterie sous redbull, tout le monde s’y met pour nous réveiller ! Rien à envier à Tower of Power cette Horns Section. Ils prennent des risques et c’est explosif à chaque fois ! Rien que pour ce morceau, cet achat est rentabilisé !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5. Used to be – On calme un peu le jeu, avec en lead vocal Nc Newman. Superbe cuivre, morceau qui sonne d’avantage acoustique pour une raison que j’ignore … choix de l’ingénieur du son probablement pour un titre un peu plus pop avec tout le positif que cela comporte. Et là encore, la seconde partie nous réveille par ses cordes, batterie, percussion très présentes ! Très belle section !

6. Help Me – On reste sur un mid Tempo, avec la succulente voix de Pete Simpson, voix suave si l’en est ! Je suis moins fan de l’interprétation de Nc Newman sur ce titre .. performance un peu plate. Beau titre, même si on regrette le trop court « temps de parole » de Pete Simpson. En revanche, encore une fois … suuuuperbe String Section !

7. Weightless – Démarrage léger, en apesanteur, pour une ambiance Cinematic Orchestra, dans tout ce qu’il y a de meilleur ! Tres belle plage avec mon chouchou Pete Simpson ! Et ça redémarre fort ! Ils nous surprennent à chaque fois ! Les cuivres pêtent, la batterie est dynamisée, les cordes assurent une base solide … c’est magnifiquement construit ! Quoi ? Déjà 5:16 de passée ????

8. Morning Star – Percussions en avant, cuivres, cordes et batterie en force … Tempo envolé, soutenu par la Horn Section tout en finesse, Nesreen Shah en action. A noter à mi parcours le très beau duo Batterie / Percussion suivi par les Fender Rhodes / Basse. Là, on se verrait bien vivre ça en Live !!! Ils ne restent JAMAIS dans leur zone de confort, ils tentent systématiquement de nous surprendre, de nous faire plaisir !! En plein dans le mille ! Une des meilleures pistes de ce très bel album.

9. Then He Was Gone – Cinematic Orchestra est dans la place ! Down tempo emmené par Nesreen Shah et la vibrante section cordes, dont je suis tombé amoureux semble – t – il hein … Et à mi chemin, changement de ton une nouvelle fois pour des percussions très présentes accompagnant Nesreen Shah. On ne veut simplement pas que cela se termine … Ça sent l’ode de fin, et c’est bien dommage.

Conclusion inutile … Procurez vous cet album, il faut les encourager à nous faire encore plus plaisir et à partir sur les routes du monde pour faire partager leurs talents ! Disponible sur toutes les plateformes (Itunes et autres) ou encore depuis leur site web !

INDISPENSABLE !!

Publicités

Let’s Dew It ! February Edition

Let’s Dew It ! February Edition : 59 minutes of Electro sounds !!

Playlist :

1 – Micatone –  Playmobile Soldier (nine songs)

2 – Shaun Escoffery Let it Go (mix by Jazzanova) (Soulonica)

3 – Vikter Duplaix Looking For Love (Bugz In The Attic Remix) (Got the Bug)

4 – AlgoRythmik – Everybody Gets Funky (Morphism)

5 – The Herbaliser – Gadget Funk Def (Herbal Tonic)

6 – Mark De Clive-Lowe – Sila’s Theme (Tide’s Arising)

7 – Jonathan Peters featuring Maya Azucena – Music

8 – Alice Russell – Two Steps (Ohmega Watts Remix) (Pot of Gold Remixes)

9 – Skalpel – Flying Officer (Konfusion)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

10 – Michelle Amador – Higher (Higher)

11 – Mark Rae – Mind, Body & Soul (Into the depths)

12 – Vikter Duplaix – Sensuality (DJ-Kicks:Vikter Duplaix)

13 – Flow Dynamics – Superjam (Flow Dynamics)

14 – The Instrumental Session – Solid Water Beatless Remix (Extended Spirit)

15 – Nina Simone – Seeline Woman (MAW Mix) (DJ Jazzy Jeff In The House)

16 – [Re:Creation] – All I Want ([Re:Creation])

17 – 4hero – Bed of Roses (Play with the change)

Click on the picture below to get the Mix :

Previous mix :

Let’s Dew It January edition  ———> Click Here !

Ilhan Ersahin’s Istanbul Session – Night Rider (2011)

Pour cette fin d’année, je vous ai réservé un disque de choix !!! Ilhan Ersahin Istanbul session – Night Rider (2011). Je vais vous l’avouer, j’ai découvert cet artiste il y a peu, et je suis déjà fan !

Ilhan Ersahin est un saxophoniste Suédois, parti s’installer à New York City … où il a ouvert un club très tendance autour de son monde très particulier… Sa planète .. La planète NUBLU. Ce label accueille aujourd’hui beaucoup d’artistes dont Wax Poetic, groupe qu’ilhan Ersahin a monté en plus de ces projets personels.

Il s’est entouré ici de trois musiciens TRES talentueux (trio de Stambouliotes) :

– Alp Ersönmez à la basse (bassiste attitré de Tarkan)

– Turgut Bekoglu à la batterie (batteur pour la diva Sezen Aksu)

– Izzet Kizil aux percussions (Bebel Gilberto, Natasha Atlas …)

Il a décidé de ne faire intervenir aucun guest, pour conserver cet esprit electro jazz bien à eux. Exit donc Erik Truffaz avec qui il a beaucoup tourné avec cette formation.

Night Rider fait appel à ses racines turques, par son père, mixés aux sonorités propres à son label : Nublu.

Les pistes de l’album :

01. Etnik – magnifique mélange de sonorités Electro Jazz et World, Rythmiques très « turques » justement. Un bijou. Excellente entrée en matière. Pour moi, le meilleur titre !

02. Night Rider – Sonorités très particulières, gros travail sur l’ambiance sonore, notamment avec une basse étouffée et des percussions oeuvrant sans relâche !

03. Black Sea – Titre plus Jazz – Rock, avec une batterie et une basse bien plus marquées, avec un son bien plus « propre ».

04. Nirvana – Il en faut toujours un, un titre plus … Peacefull .. Nirvana porte bien son nom. Très belle piste.

05. Birds – Là, je suis prêt à parier que ce titre est très influencé par Michel Portal. ET pas seulement lui, mais son travail avec Mino Cinelu. Magnifique … Son du sax retenu, limite soufflé, et un jeu de percussions tournant autour, avec une basse très ordonnée, qui conserve son jeu, imperturbable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

06. One Zero – Sonorités beaucoup plus électrique, plus Jazz – Rock, avec un accent sur le Rock. Influence Miles Davis du début des années 80.

07. Hadi Gel Artik – Là, je n’adhère pas, désolé … Quelques bonnes choses, mais cette rythmique yéyé, très peu pour moi … Ce titre tombe comme un cheveu dans la soupe … Pas à sa place !

08. Huzur – Titre très entraînant, avec grosse basse, batterie imposante, avec quelques envolées lyriques (si) d’Ilhan Ersahin au sax.

09. Gece Inerken – Dernier titre de cet opus, dans une ambiance underground, avec une rythmique obsédante, un sax chantant la nuit. C’est simplement superbe.

Pour ce sixième album en son nom (il a près d’une quinzaine d’albums au complet mêlant d’autres projets), Ilhan Ersahin et son trio Stambouliotes ont su retrouver l’esprit ROOTS de ce projet initial, avec un bijou ! Procurez vous cet album, en MP3, CD, Vinyl, mais ne passez pas à côté !

Vidéo Bonus en live à Otto :

Yohann Abbou Electro 4TET

Attention !! Pepite inside !!

Je ne connais pas bien ce groupe, je vais avoir du mal à en parler mais je prends mon pied à l’écoute de ce second album !!! Le premier, « Sur Saturn », était plutôt … ben … je n’en sais fouchtrement rien justement ! Je ne connais que celui ci, « Between Landscapes » et je kiffe la vibe !

Yohann Abbou nous livre ici un album Electro Jazz, même si ce serait réducteur tellement cet album est riche ! Trip Hop, Jazz Rock, Indie (oui, j’ose), jungle par touchettes complètent les tendances de ce bijou.

Les membres de ce quartet :

– Yohann Abbou :  Guitares

– DJ « Netchaiev » : Machines … oui, il aime bien les machines. C’est son truc.

– Damien Ossart – Villanova : Basse /Contrebasse

– Julien Charlet : Batterie (je suis tombé fan de son jeu, notamment grâce à « Intimacy »)

– Eva Dreyer : Voix

Je vous le dis tout net, cet album est parfois un peu barré, et c’est tant mieux ! ENCORE ! Yohann Abbou se laisse aller dans des trips tendances ecstasy, avec un talent plus que certain ! DJ Netchaiev fait sonner ses « machines » à bon escient, en nous balançant de bonnes curiosités musicales. DOV (oui, désolé, j’ai pris ce raccourci …) hyper efficace à la basse complétant parfaitement Julien Charlet (wow, le nom parfait pour un batteur)… à la batterie donc.

Pour couronner le tout, Eva Dreyer pose sa voix avec une délicatesse naturelle … Merci !

Bon, c’est pas tout ça, mais je pense que c’est sur scène qu’il faut les écouter ! Oh, mais ça tombe hyper bien !! Une tournée se prépare pour le premier semestre 2012 ! Il semblerait que ce groupe crèche pas mal du coté du Sunset, à Paris.

Stay tuned ! Si j’ai des infos, je les indiquerai ici même !

edit : Je viens d’obtenir une date ! Le 11 janvier 2012 à 20h30 au China – 50 rue de Charenton 75012 Paris

Une petite vidéo avant de partir :