Whatever happens … A wide opened music selection #1

selection of great tunes by The Funke Dew

I’m glad to present a selection of tunes from great artists from all around the world !!!! We’ll visit Africa, USA, Japan, Cuba, Australia, Brazil, the UK and France of course 😉

I just hope you’ll like it. If so, please leave a comment, just to share world points of view.

Tracklist :

1 – Rokia Traore / Kounandi

2 – Hoosky / Rush Hour

3 – AlgoRythmik / Everybody Gets Funky

4 – Innerzone Orchestra / Monsters

5 – Middlewood Sessions / Astro Blue

6 – Visioneers / Shaft in Africa (Addis)

7 – Osaka Monaurail & Marva Whitney / I am what I am

8 – Osaka Monaurail / Ain’t it Funky now

9 – George Duke / Ain’t it Funky now …

10 – The Brand New Heavies / Play Away

11 – Jazz Liberatorz / After Party

12 – Outkast / Liberation featuring Cee-Lo

13 – Innerzone Orchestra / People make the World go round

14 – Gilles Peterson Havana Cultura Band / Chekere Son

15 – Seu Jorge / Amiga da minha mulher

16 – Orgone / Done Deal

Just click on the icon below to access 67 minutes of music :

Publicités

DJ Oil – Black Notes (2012)

DJ Oil – Black Notes (2012)

Si ce nom ne vous dit rien, je vais vous aider un peu : Troublemakers ! Mais DJ Oil souhaite aller de l’avant et considère tout simplement que Black Notes est son PREMIER album.

En plus d’un show sur Radio Grenouille (Marseille), il bosse avec des GROSSES pointures : Stefano Di Battista, Julien Lourau, Vincent Ségal, Sébastien Martel, Sandra N’Kake, Magic Malik, Jules Bikoko … Que du bon !

DJ Oil publie des maxis sur des labels à l’étranger, part en virée en Afrique et en Amérique centrale : ce sera le projet itinérant Ashes To Machines avec Jeff Sharel, trente-neuf pays traversés et des centaines de musiciens croisés entre 2006 et 2009. À la clef : des kilomètres de sons et des tonnes de bonnes vibrations. Un sillon profond où il va planter l’aiguille de sa future création.

Alors Black Notes c’est quoi ? « Black Notes », les noires du clavier, les plus graves. La Great Black Music, aussi, surtout : blues, jazz, funk, soul, house, et puis toute l’expérience africaine, qui apprend à « composer avec le terrain, la rude réalité tout autre que Protools ». Tout en un sampler, passé au filtre de bons vieux amplis. Tout son « background musical » au service de ce son, de ses chansons, de ces boucles qui se répètent et pénètrent en pleine tête.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Trois ans à tout enregistrer, tout seul, tout monter, démonter, remonter dans son studio. « J’ai passé rien qu’un an sur le mix, l’architecture des morceaux. C’était un aspect essentiel du travail : je voulais un son analogique pour me démarquer des productions actuelles. Laurent Garnier et Gilles Peterson m’ont félicité ! » Aux manettes, DJ Oil invente ainsi de nouvelles manières de créer un groove à l’ancienne, un grain rétro-futuriste : les samples s’effacent, mais la technique du montage « virtuel » demeure essentielle. Au final, cet assemblage de sons live, lui aux claviers et quelques invités captés au fil du temps dans des endroits insolites (là un entrepôt en Afrique, un autre dans ses toilettes…), et de samples, « jamais plus de quatre mesures », est construit comme un DJ Set. Telle sera la formule, plus « electro up tempo », sur scène avec les Tontons Macroutes Jeff Sharel aux baguettes et Jean-Phi Dary aux claviers. Tous trois connectés les uns aux autres, pour une interconnexion de tous les instants, où les images, véritable quatrième élément du dispositif, seront déclenchées par la musique. « J’ai toujours rêvé de faire des sets avec uniquement mes morceaux originaux. »

Les guests de ce premier album : Gift Of Gab (Blackalicious), PO Box (slammeur incroyable d’Afrique du Sud), Reggie Gibson (slammeur tout droit venu de Chicago), Sam Karpienia (superbe artiste occitan, une véritable découverte) et le brillant Magic Malik.

Tracklist :

1 – Black Notes, featuring Gift Of Gab

2 – Your Heart (instrumental)

3 – Rock It, featuring Gift Of Gab

4 – It’s a teenage thang, featuring Reggie Gibson & Magic Malik

5 – Give me luv

6 – Mind your step, featuring Sam Karpienia & Magik Malik

7 – PO BOX, featuring … PO Box

8 – Buddy

9 – Charlie C. (dediée à sa fille), featuring Magik Malik (à la voix!)

10 – Ingrid tapes (dédiée à sa femme)

11 – Alix in Ornette Land (dédiée à son autre fille) avec une interview du grand Ornette Coleman !

Entre House dense et intime et World Music, en passant par de l’électro jazz, ce premier album solo est une mine d’or remplie de 11 pépites uniques ! J’ai pris mon pied sur chacun des morceaux, tous si différents et si boulversants, car oui ici, pas de place pour la gaité … les thèmes abordés sont lourds et durs. Justement, mettre son talent pour aborder des thématiques difficiles, c’est un pari difficile, mais transformé avec brio ! C’est assez rare pour moi, je ne peux véritablement définir mes tracks préférés. Que je l’écoute, je mets la première piste et je me laisse guider pendant 61 minutes … Cet album sort le 30 mai, n’hésitez pas UNE SECONDE !! Son univers est ENVOÛTANT !

Il sera en live ici à ces dates là :

A suivre : Michael Kiwanuka

Michael Kiwanuka Home Again 2012

Révélation 2012 ! Michael Kiwanuka va tout exploser en 2012, c’est garantie sur facture ! Voix rocailleuse, timbre à la Bill Whithers, répertoire soul, blues, teinté de folk, son album sort le 12 mars prochain. N’oubliez pas son nom, il va faire beaucoup de bruit ! Il faut surtout l’entendre en live, c’est impressionnant … On se croirait dans les années 70.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cet anglais, d’origine ougandaise, a déjà fait les premières parties de l’excellente Adèle, et cela s’est traduit par un franc succès à chaque fois ! Il n’a sorti que trois titres à ce jour, mais le 12 février, procurez vous la version Deluxe de Home Again, avec 15 titres, contre 10 sur la version normale. Je vous en reparle mi mars ! Oh, il sera le 18 avril à la Maroquinerie pour l’ouverture de sa tournée européenne !!

Voici ce que donne ce jeune artiste de 24 ans seul à la guitare sur Tell me a Tale :

The Middlewood Sessions (2012)

Middlewood Sessions – The Middlewood Sessions (2012)

Middlewood Sessions, c’est d’abord la rencontre de deux anglais, Mark Slater and Alex Beauchamp, en 2006. Amoureux de jazz, soul, funk & hip – hop, ils n’ont qu’un objectif commun : créer un mix de toutes leurs influences, s’entourer de talents dans le même mood et vibrer ! Gilles Peterson leur file un coup de pouce mérité avec un premier titre sur Brownswood en 2007 (Fall Back), puis ils sortent deux nouveaux titres sur Wha wha 45s en 2008 (Red waters & Astro blue) et ce n’est qu’en 2012 que sort leur premier album !

Musiciens :

Alex Beauchamp : Guitar / Bass

Mark Slater : Rhodes / Piano / Producteur / Arrangeur … !

Craig Bowen : Drums

Adam Goldmsith : Bass

Paul Butler : Percussion

Nesreen Shah, Nc Newman, Pete Simpson: Vocals

Horns Section :

Ant Thompson
Terence Smith
Matt Burke
Gemma Hankins
Rob Skeet
Laura Beavers
Tom Elliott
Sarah Potts
Karen Burland-Clark

Strings section :

Rosie McConaghie
Hazel Ross
Charley Miles
Susannah Simmons
Natalie Dudman
Ellen Brookes
Matt Bugg
Sian Stuart
Liz Hanks
Tom Collingwood

Avec autant de monde, on s’attend à du lourd ! Le duo Slater / Beauchamp a écrit tous les morceaux de cet album, avec la participation de Nc Newman et Pete Simpson sur trois titres.

Tracklist :

1. Red waters – Premier titre édité en 2008 sur Wha Wha 45s, révisé en 2012 pour obtenir un énorme titre Acid Jazz / Nu jazz percutant ! Ca envoie du lourd dès le début, avec une section cuivres en pleine forme, une batterie péchue, un son Rhodes comme je les affectionne … Comme ça fait du bien d’entendre ce genre d’ambiance en 2012 ! Faudra penser à éponger le front de Craig Bowen, le batteur, à la fin du morceau.

2. Astro Blue – Encore un gros titre acid – jazz, deuxième titre paru en 2008 sur Wha Wha 45s, ajoutant la magnifique voix de Nesreen Shah ET la sublime section cordes qui se mêle magnifiquement avec les cuivres, tout en douceur … Excellent Bridge. Splendide. Quelques sonorités rappelant Quantic. Je surkiffe !

3. Fall Back – Encore un excellent titre, leur premier sur Brownswood en 2007, sur le même modèle que les premiers. Superbes arrangements des cordes & cuivres !

4. Quadra – Midtempo avec la toujours très belle voix de Nesreen Shah. Il y a eu un gris travail sur les arrangements, encore une fois. Très bien construit, superbes sonorités, Rhodes hyper bien posé. La seconde partie est très surprenante : on accélère le tempo, cuivres à donf, batterie sous redbull, tout le monde s’y met pour nous réveiller ! Rien à envier à Tower of Power cette Horns Section. Ils prennent des risques et c’est explosif à chaque fois ! Rien que pour ce morceau, cet achat est rentabilisé !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5. Used to be – On calme un peu le jeu, avec en lead vocal Nc Newman. Superbe cuivre, morceau qui sonne d’avantage acoustique pour une raison que j’ignore … choix de l’ingénieur du son probablement pour un titre un peu plus pop avec tout le positif que cela comporte. Et là encore, la seconde partie nous réveille par ses cordes, batterie, percussion très présentes ! Très belle section !

6. Help Me – On reste sur un mid Tempo, avec la succulente voix de Pete Simpson, voix suave si l’en est ! Je suis moins fan de l’interprétation de Nc Newman sur ce titre .. performance un peu plate. Beau titre, même si on regrette le trop court « temps de parole » de Pete Simpson. En revanche, encore une fois … suuuuperbe String Section !

7. Weightless – Démarrage léger, en apesanteur, pour une ambiance Cinematic Orchestra, dans tout ce qu’il y a de meilleur ! Tres belle plage avec mon chouchou Pete Simpson ! Et ça redémarre fort ! Ils nous surprennent à chaque fois ! Les cuivres pêtent, la batterie est dynamisée, les cordes assurent une base solide … c’est magnifiquement construit ! Quoi ? Déjà 5:16 de passée ????

8. Morning Star – Percussions en avant, cuivres, cordes et batterie en force … Tempo envolé, soutenu par la Horn Section tout en finesse, Nesreen Shah en action. A noter à mi parcours le très beau duo Batterie / Percussion suivi par les Fender Rhodes / Basse. Là, on se verrait bien vivre ça en Live !!! Ils ne restent JAMAIS dans leur zone de confort, ils tentent systématiquement de nous surprendre, de nous faire plaisir !! En plein dans le mille ! Une des meilleures pistes de ce très bel album.

9. Then He Was Gone – Cinematic Orchestra est dans la place ! Down tempo emmené par Nesreen Shah et la vibrante section cordes, dont je suis tombé amoureux semble – t – il hein … Et à mi chemin, changement de ton une nouvelle fois pour des percussions très présentes accompagnant Nesreen Shah. On ne veut simplement pas que cela se termine … Ça sent l’ode de fin, et c’est bien dommage.

Conclusion inutile … Procurez vous cet album, il faut les encourager à nous faire encore plus plaisir et à partir sur les routes du monde pour faire partager leurs talents ! Disponible sur toutes les plateformes (Itunes et autres) ou encore depuis leur site web !

INDISPENSABLE !!

New Quantic & Alice Russell Album [Updated]

Alice Russell & Quantic de nouveau réunis !!!!!!! Voici parmi mes deux chouchous de ces dix dernières années : La fabuleuse, la diva Alice Russell et l’excellent, le prolifique producteur Quantic ! Sortira le 2 avril prochain le fruit de leur travail commun, un album intitulé Look Around The Corner, avec l’un des groupe de Quantic (Combo Barbaro), sur le label britannique inimitable Tru Thoughts (Belleruche, The Bamboos, Mark de Clive Lowe, Lanu, Kinny, Omar …. la liste est trop longue !).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En attendant Avril, le premier single, portant le même titre, sortira lui le 20 février 2012 ! ET voici ce morceau :

Ecoutez le Worldwide de Gilles Peterson sur la BBC Radio 1 ou sur Nova, il risque de le passer très bientôt !

Nouvelles vidéo pour le titre Light In the Window et Magdelena :