HornDogz – Dogfood Vol.1 (EP)

horndogz_banner

HornDogz, c’est tout d’abord la réunion de 3 anciens membres de la mythique Malka Family, à savoir  Eric Rohner et Gilles Garin aux cuivres, accompagné de Rico Kerridge à la composition.

Ces habitués de la scène ont croisé la route de grosses pointures internationales (Fred Wesley, Amp Fiddler, Tony Allen, George Clinton, Grand Slam, Dele Sosimi, Juan Rozoff, Bibi Tanga …) et, pour leur premier album à paraître en Avril 2013 (“What have you been blowing up lately ?” sur Uptone Records), ont décidé de nous faire profiter de leur incroyable réseau musical avec, entre autres :

Fred Wesley, Amp Fiddler, Michael Clip Payne, Mary Griffin, Blitz the Ambassador, Ty & Breis, Lige Curry, Bibi Tanga, Juan Rozoff,  Mike Larry & Jude Kidsude, Jee Williams, Peeda, Dee Nasty …

 

Entre Funk, Soul & Hip Hop, cet album sera précédé le 21 janvier 2013  d’un EP intitulé Dogfood Vol.1 et comptera 4 titres du prochain album, 1 titre inédit et deux remixes.

Tracklist :

01- In My DNA (ft Fred Wesley & Juan Jozoff) : Funky à souhait, The Godfather aurait été fier !!! Le FONK est bien dans leurs gênes !! Je vous suggère de prêter une oreille très attentive à la ligne de basse by the way …

Petit Teaser made in HornDogz : 

02- I Know (ft Blitz the Ambassador & Lige Curry) : Rythme un peu plus soutenu pour un funk Princier ! Superbes arrangements cuivres, comme à chaque fois. Et pour ma part, Blitz the Ambassador … je surkiffe !!! Pour les lendemains difficiles !!!!

03- People (ft Fred Wesley) : Hip Hop on the way !! Mélange subtil de Hip Hop et de Funk, Cuivres impeccables, samples au top et « vocals » qui touchent ma corde sensible … oui, désolé … je suis ému …

04- Move On Up (ft Bibi Tanga) : Curtis Mayfield revisité avec l’un de mes chouchous … Bibi Tanga. Damn, il est excellent une fois encore. J’ai le sentiment que ce disque est écrit pour moi !! Un grand moment !

05- Rocksteady (ft Breis, Mary Griffin & DJ Dee Nasty) : Hip Hop cover pour la Queen of Soul aka Aretha Franklin. Superbe voix pour rendre hommage à la diva. Arrangements irréprochables. Le Clip est en approche, je vous le publie dès qu’il est dispo !

06- Move On Up (Horndogz Remix)

07- In My DNA – Bost & Bim Remix

Je vous propose de découvrir ce groupe par le titre Movin’ On, avec la participation de Ty, Breis & Peeda :

Mais comme c’est en live que HornDogz explose, voici un extrait d’un live avec Fred Wesley, Sly Johnson, Song & China Moses ! Le son n’est pas excellent, mais l’ambiance est là !

Horndogz dogfood

WOOF WOOF !!!

Osaka Monaurail – State Of The World (2011)

Osaka Monaurail – State of the world (2011)

Pour un été FUNKY, je vous suggère fortement de passer par la case Osaka Monaurail. Tout droit venu du Japon, ce groupe, qui exerce depuis plus de 20 ans, est composé aujourd’hui de 9 musiciens qui ont dû tomber dans la marmite de FUNK tout petit ! Oui, Osaka Monaurail est u groupe résolument FUNK, véritable enfant légitime des JB’s. LEs 70’s coulent dans leur veine et c’est tout bénéf pour nous ! Imaginez vous obtenir de nos jours de nouvelles compositions avec ce son unique, reconnaissable parmi tant d’autre, celui des années 70 : Grosse basse, batterie percusive, guitares en boucle, cuivres explosifs, Claviers à la sauce Funky Worm … le tout sur un son légèrement étouffé. A l’ancienne !! Old School !

Ses influences sont donc tout naturellement les suivantes : James Brown, Marva Whitney pour qui il a réalisé « I Am What I Am », Bobby Byrd, Lyn Collins, Lee Austin, Curtis Mayfield, Isaac Hayes.

Depuis que je me suis procuré cet album, je l’écoute au moins 3 fois par semaine … comme une drogue !! Viiite, ma dose de funk !! Je pense que James Brown, Fred Wesley, Pee Wee Ellis doivent être fier de cet héritage mené de mains de maître par Ryo Nakata ! Et soyons clairs, Ryo Nakata revendique complètement le fait de ressembler artistiquement à son idole James Brown. Pour moi, c’est fait.

Les musiciens composant Osaka Monaurail

Ryo Nakata (vocal/keyboards/percussions)

Kentaro Yamagata & Yohchi Masago (trumpets)

Shimon Mukai (tenor saxophone)

Katsutoshi Hiraishi (trombone)

Dan Hayami & Yuichi Ikeda (guitars)

Dai Nakamura (bass)

Soki Kimura (drums)

Tracklist 

1 – State of the world : Soul, groove mid tempo

2 – The Archipelago : Premier véritable morceau JB’s avec une superbe section cuivre, rythmique en loop … magique.

3 – Endemism : morceau qui aurait pu sortir fin des 60’s. Superbe ! Claviers old school .. un régal.

4 – Stop doggin’ me around : Morceau tribute au tout début du funk, avec la voix de Ryo, batterie bien présente … !

5 – Syrinxology : petit délire de Ryo Nakata avec une intro lunaire avec un son clavier étrange, qui se poursuit avec des sons faussement cuivres étouffés pour un rendu très intéressant … surprenant. 4 minutes de léger délire de Ryo Nakata, toujours sauce FUNK.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

6 – Work Song : Superbe Down Tempo tune. Langoureux, lancinant, so groovy …

7 – Hund Up : Son résolument plus moderne, un soupçons de Breakestra dans ce très bon morceau qui met une nouvelle fois en avant la voix de Ryo Nakata. A noter un très bon solo de guitare, mêlé à une section cuivre toujours au top.

8 – Andrias Japonicus : un bijou jazz … superbe solo de Katsutoshi Hiraishi au trombone … magnifique travail de l’ingénieur du son … bravo!

9 – Mother Popcorn : Pour enfoncer le clou, il assume parfaitement son héritage en reprenant Mother Popcorn (1969) du Godfather of Soul, James Brown himself !! Pour interpréter ce morceau, la ligne vocale est remplacée par le clavier de Ryo Nakata. Avec BRIO ! En toute honnêteté, je n’aurai pas aimé qu’il le rempalce à la voix … ça aurait probablement cassé cet hommage. On ne remplace pas facilement James Brown … pas sur les compositions originales de JB en tout cas.

10 – Ain’t it funky now : Et là, il va encore plus loin … il a repris les partitions du morceau original, repris les arrangements et il s’est fait plaisir. Tout y est ! Les fins connaisseurs reconnaîtront même certaines touches qui rendent la version originale unique dans cette cover (exemple à 4:18), avec il est vrai un piano incroyablement funky. Un grand moment !!!!!

11 – Something – Pour clore cet opus, Osaka Monaurail reprend Something … des Beatles. Ryo Nakata montre son ouverture d’esprit et marque ici son influence particulière qu’à l’Angleterre, et notamment Londres, depuis son adolescence.

Pour terminer, un petit live from Cosmic Groove Session de Montpellier… 15 minutes de FUNK ! Chair de poule garantie !