Kirk Whalum – Romance Language (2012)

Kirk Whalum – Romance Language (2012)

25° album de Kirk Whalum, ou pas loin. Et comme à chaque fois, j’ai le palpitant qui s’excite … Non pas que j’ai hâte de l’écouter, mais plutôt … Daube ou pas daube … Telle est la question … Bon cru ou pas ? Le truc avec Kirk Whalum, c’est qu’il est capable du meilleur comme du pire. Le meilleur ? Sans aucun doute la série des 3 Gospel according to Jazz (featuring George Duke, Paul Jackson Jr par exemple …), ou encore son avant dernier opus hommage à Donny Hathaway (Everything is everything – Music of Donny Hathaway) Le pire ? « The Christmas message » par exemple … trop dur pour mes oreilles sensibles …

Il sait s’entourer des meilleurs musiciens de la planète, pour ça aucun souci. Mais le reste ne suit pas toujours. C’est comme un film avec toutes les mega stars Hollywood pour un flop monumental. Les musiciens sont là pour faire leur job. S’ils sont bons tant mieux pour le disque, mais ils ne peuvent changer radicalement l’orientation prise par l’artiste, ou du moins le producteur !

Là, il accumule dès le départ les conditions de stress pour mon palpitant dont j’ai parlé au début … :

Titre de l’album : Romance Language … vous voyez ? Ça respire le sirupeux à plein nez déjà rien que là !

Date de sortie : 14 Février 2012 … Saint Valentin ! Aaaaaaaaargh shoot me … Straight in the heart ! It hurts ! Dans la gueule !!!

Je ne vais donc pas vous faire endurer ça très longtemps, mais si vous aimez les soirées romantiques, avec guimauves et candlelights, ce disque fera l’affaire … enfin, si vous avez l’être aimé avec vous .. Ben oui, sinon … mais sinon vous allez vous faire CH%$# !!!

Et oui, 10 plages langoureuses, sirupeuses, mielleuses, et autres mots en « -euse » … Qui a dit Chieuse ????? Pas de ça ici ! Mais vous ne vous rendez pas compte ou quoi ? Nous sommes sur un site sérieux, pas un défouloir bordel de M…E !!!

Le pire dans tout ça, c’est que c’est un hommage à l’album de John Coltrane et Johnny Hartman de 1963. Les 6 premiers titres sont d’ailleurs ceux de cet album, revisité par Kirk Whalum.

Musiciens :

Kirk Whalum: tenor saxophone, soprano saxophone, flute

Kevin Whalum: vocals (1-6)

Hugh « Peanuts » Whalum: vocal (7)

Marcus Finnie: drums;

Braylon Lacy: bass

Kevin Turner: electric guitar

Michael « Nomad » Ripoll: acoustic guitar

Ralph Lofton: organ

John Stoddart: piano, keyboards, organ (10), backing vocals (9)

Bashiri Johnson: percussion (1, 5, 7, 8, 10)

Javier Solis: percussion (2, 3, 6, 9)

George Tidwell: flugelhorn, trumpet.

Tracklist pour les plus courageux :

1. They say it’s wonderful – ben pas moi

2. Dedicated to you – Fallait pas, je t’assure … très mignonne la section cuivres, mais le reste … non, vraiment pas …

3. My One and Only Love – ouais, à ce jour oui ! On dit tous ça … Quoi je suis pessimiste ?!? Il m’énerve ce disque !

4. Lush Life – Ben moi, j’aimerai bien … très franchement oui ! Pour le coup, j’ai apprécié l’intro au clavier. Le reste, PUKE !!!!

5. You are too Beautiful – Je suis certain que tu es en plein rêve … car si c’est trop beau pour être vrai, c’est que vraiment tu rêves !! Rien de bon, tout est poussif là dedans !!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

6. Autumn Serenade – tu m’en fais un belle de sérénade là tiens … Magnifique pour un ascenseur !

7. Almost doesn’t count – reprise de Brandy, avec la voix de l’oncle de Kirk Whalum : Hugh « Peanuts » Whalum. Probablement le titre le plus intéressant. Mais que c’est du vu vu et revu … !

8. I wish I Wasn’t – Nous aussi, tu peux pas imaginer !!

9. I wanna know – On se rapproche un peu plus d’u son qui pourrait être du gospel. C’est pas mal.

10. Spend my life with you – Tout un programme chanté par son frère, au demeurant très talentueux … Kevin Whalum.

Bon, on en est venu à bout de ce calvaire … C’est finalement celui ci le pire de sa discographie et presque trop smooth jazz ! Si vous voulez deux conseils : passez votre chemin et écoutez plutôt l’album d’origine ! Ce n’était pas du tout le style de John Coltrane, mais ça sonnait bien mieux ! Ou mieux encore, écoutez Middlewood Sessions !!

Et puisque je vous adore, voici un extrait de Romance Language, avec You Are Too Beautiful :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s