Brad Mehldau & Mark Guiliana – Mehliana – Taming the Dragon (2014)

mehliana-taming-the-dragon-450

Brad Mehldau & Mark Guiliana – Mehliana  – Taming the Dragon (2014)

Je n’ai pas vraiment l’habitude d’écouter Brad Mehldau, mais là … là … je dois dire qu’il a fait mouche pour attirer mes oreilles capricieuses …

Premier album électrique pour le duo Brad Mehldau & Mark Guiliana, Brad au Fender Rhodes / claviers, Mark à la batterie, sur le label Nonesuch. 12 titres sur cet album, 6 écrits en duo et les 6 autres par Brad Mehldau.

brad-mehldau-mark-guiliana-01

Voici la Tracklist :

1 – Taming the Dragon
2 – Luxe
3 – You Can’t Go Back Now
4 – The Dreamer
5 – Elegy for Amelia E.
6 – Sleeping Giant
7 – Hungry Ghost
8 – Gainsbourg
9 – Just Call Me Nige
10 – Sassyassed Sassafrass
11 – Swimming
12 – London Gloaming

Pour découvrir ce duo électrique, qui fera penser parfois au regretté E.S.T, voici Hungry Ghost en live (Los Angeles en Octobre 2013):

Lionel Loueke – Mwaliko (2010)

Lionel Loueke mwaliko

Je sais ce que vous allez me dire … pas un article depuis des mois, et il nous sort du réchauffé … C’est aussi l’avantage d’écrire pour soi, je fais ce que je veux ! Libre !!!!

Je vais faire très court pour ce post. Il y a longtemps que je n’ai pas eu la larme à l’œil à la 20ème seconde d’écoute d’un morceau. C’est précisément ce qui s’est produit ce matin, en écoutant par hasard l’excellent album ( de 2010 je sais) de Lionel Loueke intitulé Mwaliko ("Invitation").

Le premier morceau a eu l’effet d’une bombe sur mon système sensitif !!! un uppercut direct dans la gueule ! L’intro Guitare / percussions buccales était déjà énorme, amis Angélique Kidjo a eu raison de moi ! Trop d’émotion en un seul coup pour ce classique complètement revisité. Bravo … merci … Kleenex …

Le reste de l’album est tout aussi sompteux, avec des invités comme Richard Bona, Esperanza Spalding … Laissez vous aller sur ce bijou !

lionel-loueke

G’s Way – Seventy Seven LP !!!

G's way seventy seven double lp limited edition

Fidèles lecteurs, vous aviez probablement lu cet article passionné  du premier album solo de G’s Way, en recherche d’un label pour que le monde puisse enfin écouter cette merveille !!!

Tout arrive à qui sait attendre, surtout si l’on a du talent, faut être clair. Lundi … Lundi 25 Mars 2013 est LA DATE de sortie de cet album vinyl en Limited Edition (Double LP in Gatefold), sur le label Uptone Records !!!

Un rappel des musiciens : 

Gérald Bonnegrace aka GG aka G’s Way : Percussions, trumpet, trombone, keyboards, bamboo flute ……… rien que ça

Thierry « JP Groov » Jean-Pierre : Bass

Stefane Goldman : Guitar

Sylvain « Sly » Fetis : Baritone & tenor saxophon

Christian Templet : Drums

Réda Samba : Drums on Parisisco

Cette pépite est d’ores et déjà disponible en précommande sur le site du label Uptone Records … Pour info, ce label ne vous dit rien ?? liquez ici pour vous rafraîchir la mémoire … Un condensé de talent Uptone Records !

SEVENTY SEVEN  G'S WAY Bandcamp

56th Street … A wide opened music session #2

Please join me in this musical trip … Hope you’ll like it as much as I liked doin’t it ;-)

Tracklist :

1 – BIG PIMP JONES / FRY CHICKEN IN YOUR HOT PANT

2 – HOT PEAS & BUTTA / BATTLE IN THE SKY

3 – PLANTLIFE / FREEE!

4 – NOTTZ / BLAST THAT

5 – BIBI TANGA & THE SELENITES / DARK FUNK

6 – G’S WAY / CATCH ME IF YOU CAN

7 – HYPNOTIC BRASS ENSEMBLE / HYPNOTIC

8 – ERIC LEGNINI & THE AFRO JAZZ BEAT / THE VOX

9 – GEORGE BENSON / NUTHIN’ BUT A PARTY

10 – MICHELLE AMADOR / HIGHER

11 – VINDHAL / HEAD OVER HEELS (FEAT. COCO)

12 – MICATONE / NOMAD

13 – MALIA / ANGEL KISS

14 – CHRISTIAN MCBRIDE & DEE DEE BRIDGEWATER / IT’S YOUR THING

Just click on the icon below to access 56 minutes of music :

Osaka Monaurail – State Of The World (2011)

Osaka Monaurail – State of the world (2011)

Pour un été FUNKY, je vous suggère fortement de passer par la case Osaka Monaurail. Tout droit venu du Japon, ce groupe, qui exerce depuis plus de 20 ans, est composé aujourd’hui de 9 musiciens qui ont dû tomber dans la marmite de FUNK tout petit ! Oui, Osaka Monaurail est u groupe résolument FUNK, véritable enfant légitime des JB’s. LEs 70’s coulent dans leur veine et c’est tout bénéf pour nous ! Imaginez vous obtenir de nos jours de nouvelles compositions avec ce son unique, reconnaissable parmi tant d’autre, celui des années 70 : Grosse basse, batterie percusive, guitares en boucle, cuivres explosifs, Claviers à la sauce Funky Worm … le tout sur un son légèrement étouffé. A l’ancienne !! Old School !

Ses influences sont donc tout naturellement les suivantes : James Brown, Marva Whitney pour qui il a réalisé "I Am What I Am", Bobby Byrd, Lyn Collins, Lee Austin, Curtis Mayfield, Isaac Hayes.

Depuis que je me suis procuré cet album, je l’écoute au moins 3 fois par semaine … comme une drogue !! Viiite, ma dose de funk !! Je pense que James Brown, Fred Wesley, Pee Wee Ellis doivent être fier de cet héritage mené de mains de maître par Ryo Nakata ! Et soyons clairs, Ryo Nakata revendique complètement le fait de ressembler artistiquement à son idole James Brown. Pour moi, c’est fait.

Les musiciens composant Osaka Monaurail

Ryo Nakata (vocal/keyboards/percussions)

Kentaro Yamagata & Yohchi Masago (trumpets)

Shimon Mukai (tenor saxophone)

Katsutoshi Hiraishi (trombone)

Dan Hayami & Yuichi Ikeda (guitars)

Dai Nakamura (bass)

Soki Kimura (drums)

Tracklist 

1 – State of the world : Soul, groove mid tempo

2 – The Archipelago : Premier véritable morceau JB’s avec une superbe section cuivre, rythmique en loop … magique.

3 – Endemism : morceau qui aurait pu sortir fin des 60’s. Superbe ! Claviers old school .. un régal.

4 – Stop doggin’ me around : Morceau tribute au tout début du funk, avec la voix de Ryo, batterie bien présente … !

5 – Syrinxology : petit délire de Ryo Nakata avec une intro lunaire avec un son clavier étrange, qui se poursuit avec des sons faussement cuivres étouffés pour un rendu très intéressant … surprenant. 4 minutes de léger délire de Ryo Nakata, toujours sauce FUNK.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

6 – Work Song : Superbe Down Tempo tune. Langoureux, lancinant, so groovy …

7 – Hund Up : Son résolument plus moderne, un soupçons de Breakestra dans ce très bon morceau qui met une nouvelle fois en avant la voix de Ryo Nakata. A noter un très bon solo de guitare, mêlé à une section cuivre toujours au top.

8 – Andrias Japonicus : un bijou jazz … superbe solo de Katsutoshi Hiraishi au trombone … magnifique travail de l’ingénieur du son … bravo!

9 – Mother Popcorn : Pour enfoncer le clou, il assume parfaitement son héritage en reprenant Mother Popcorn (1969) du Godfather of Soul, James Brown himself !! Pour interpréter ce morceau, la ligne vocale est remplacée par le clavier de Ryo Nakata. Avec BRIO ! En toute honnêteté, je n’aurai pas aimé qu’il le rempalce à la voix … ça aurait probablement cassé cet hommage. On ne remplace pas facilement James Brown … pas sur les compositions originales de JB en tout cas.

10 – Ain’t it funky now : Et là, il va encore plus loin … il a repris les partitions du morceau original, repris les arrangements et il s’est fait plaisir. Tout y est ! Les fins connaisseurs reconnaîtront même certaines touches qui rendent la version originale unique dans cette cover (exemple à 4:18), avec il est vrai un piano incroyablement funky. Un grand moment !!!!!

11 – Something – Pour clore cet opus, Osaka Monaurail reprend Something … des Beatles. Ryo Nakata montre son ouverture d’esprit et marque ici son influence particulière qu’à l’Angleterre, et notamment Londres, depuis son adolescence.

Pour terminer, un petit live from Cosmic Groove Session de Montpellier… 15 minutes de FUNK ! Chair de poule garantie !

Dilouya Vibestone Sessions Time’s Gone, featuring Sly Johnson & Hugh Coltman

dilouya n'dea davenport sly johnson Hugh Coltman

Encore un nouvel extrait des Vibestone sessions de Dilouya’s Faithful Circus, avec cette fois ci le titre Time’s Gone featuring Sly Johnson et Hugh Coltman … Encore un TRES grand moment !

De rien…